banniere
deco-questions-medicales

le handicap intellectuel et ses causes

 

Introduction

Le handicap intellectuel constitue une des 5 familles de handicaps, aux côtés des handicaps moteurs, auditifs, visuels et psychiques, ces différents handicaps pouvant, malheureusement, s'associer à des degrés divers, comme l'évoque le diagramme ci-dessous.

diagrame GC

Quelle définition donner du handicap?

C'est, pour faire simple, le décalage constaté entre les performances d'un sujet avec les performances "habituelles" d'un sujet de son âge et donc,

le handicap intellectuel, qui constitue isolément, un ensemble bien individualisé et caractéristique, est le décalage constaté entre les performances intellectuelles d'un sujet avec les performances intellectuelles "habituelles" d'un sujet de son âge. (Nous n'aborderons pas, ici, la déficience intellectuelle acquise chez la personne âgée).

Qu'entend-on par performances intellectuelles?

le champ en est vaste et va bien au-delà des matières scolaires, lecture, écriture, calcul, pour toucher des domaines plus "pointus", réfléchir, s'orienter dans le temps et dans l'espace, être capable de faire des choix appropriés, de mesurer le danger des situations etc.

C'est dire aussi la diversité des altérations constatées chez un même individu, tel saura lire et écrire et pourtant s'avérera incapable d'analyser une situation pour en tirer une attitude appropriée etc.

L'environnement de vie joue aussi un rôle important, mettant artificiellement, une personne en "situation de handicap", comme un séjour dans un pays dont on ne connaît même pas l'écriture.

L'OMS recommande bien de prendre en considération ces "autres formes de déficience intellectuelle". Dans l'éventail des manifestations du handicap intellectuel, il est pratique de distinguer des degrés, déficience légère, moyenne, grave ou profonde dont on comprend facilement que la mesure au moyen du seul QI était tout à fait insuffisante voire inappropriée et pratiquement abandonnée de nos jours.

Parlons chiffres: le handicap intellectuel frappe moins de 2% de la population globale qui se répartissent en déficience légère, 85%, moyenne, 10%, grave 3 à 4% et profonde 1 à 3%.

Le plus souvent découvert dans les premières années de la vie, il peut s'installer à tout âge, c'est pourquoi j'ai choisi de suivre l'ordre chronologique inversé, passant, dans le prochain article, de l'adulte à l'enfant, et au nourrisson,

Les problèmes de la période périnatale feront l'objet d'un troisième article et nous terminerons en analysant les atteintes du fœtus et de l'embryon chez lequel on sait l'importance de la génétique.

Articles à consulter sur le sujet

Les Papillons Blancs 76 - 6, rue d'Alembert 76140 LE PETIT QUEVILLY
Tél. : 02 35 07 34 53 | Fax : 02 35 15 47 88 | Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.
logo_accessibilite